rechercher par
service ou pathologie

8 lits de soins palliatifs identifiés et opérationnels au sein du Centre Hospitalier de la Côte Basque depuis 2014

Soignantes en chambre de soins palliatifs

La première équipe du Centre Hospitalier de la Côte Basque dédiée aux soins palliatifs a été l’équipe mobile, créée en 1998.
A la suite du plan cancer, en 2006, le Centre Hospitalier s’est aussi doté d’une équipe transversale de psychologues en cancérologie qui intervient dans le dispositif d’annonce et quel que soit le stade de la maladie, pour les patients et leurs proches (Patricia Gipoulou, Anne Marie Darrière, Sophie Trottot).
L’équipe mobile est composée de 2 médecins (Pierre Brillaxis et Nelly Cadier) (1,5 ETP), de 2 infirmières (1.2 ETP) d’une psychologue (1ETP). Elle se déplace dans les services du CHCB mais aussi à l’extérieur.
En 2013 par exemple, l’équipe est intervenue au sein de 26 établissements. La file active concerne plus de 500 patients par an et près de 200 membres de familles ou proches.
L’équipe intervient sur demande, avec l’accord du médecin en charge du patient. La demande permet de préciser le besoin et aussi le type de réponse : aide à la décision par rapport au projet de soins, conseils sur la prise en charge des symptômes, aide aux prescriptions anticipées... L’intervention peut porter également sur l’accompagnement, le soutien relationnel et psychologique pour le patient, la famille mais aussi pour le soutien des équipes de soins.
Les membres de l’équipe se forment pour développer des compétences : toucher massages, relation d’aide, hypnose médicale, méditations guidées liées à la pleine conscience, analgésie intrathécale en partenariat avec la neurochirurgie etc…
Ces interventions peuvent se faire au lit du patient mais aussi en consultation, notamment pour les proches, y compris après le décès, lors de suivi de deuil par une psychologue.
En complément de cette équipe mobile, le centre
hospitalier vient donc de mettre en place 8 lits identifiés de soins palliatifs dans 4 services : la Gastroentérologie, la Pneumologie, l’Oncologie et l’Hématologie.
Ces lits permettent de favoriser la continuité entre phase curative et palliative, dans ces services qui ont déjà une activité palliative.
L’identification de ces lits doit permettre d’en améliorer la qualité.
Les ressources humaines sont renforcées à hauteur de 0,3 ETP infirmier par lit.
Des médecins diplômés en soins palliatifs ou en cours de formation sont référents : Carla ARAUJO en hématologie, Anne SEVILLA et Fabienne CARCEDO en oncologie, Anne CADIER en hépato gastro entérologie, Marielle SABATINI en pneumologie.
L’accueil des proches est amélioré par la mise à disposition d’un salon des familles.
Ces 8 lits identifiés de soins palliatifs permettent donc d’élargir l’offre de soins et d’améliorer la qualité du suivi, au bénéfice des patients, des familles et aussi des soignants.

Dr Pierre BRILLAXIS

      Dr Benoit OUI

Retour au sommaire