rechercher par
service ou pathologie

SantePubPaysBasque

Informez et informez vous sur la santé publique en Pays Basque

Dans le cadre de sa mission de santé publique, le Centre Hospitalier de la Côte Basque met à votre disposition un Blog et une plateforme interactive d’information sur les actions et manifestations organisées dans le domaine de la prévention et de la solidarité santé en Pays Basque. 

Vous souhaitez diffuser une information sur ce blog, twitter et facebook  - activez le formulaire 

1er décembre 2010: Journée mondiale de lutte contre le SIDA

PosterVIHEn France, 1/3 des personnes séropositives ignorent leur diagnostic. En 2008, le nombre de personnes vivant avec le VIH était estimé à 152 000. Parmi elles, on évalue à 50 000 le nombre de personnes ignorant encore leur infection. Ces personnes sont à l’origine des 2/3 des nouvelles contaminations. C’est dire l’importance du dépistage du VIH.

Parmi les 6500 personnes qui découvrent chaque année leur séropositivité, près de 30% le font à un stade avancé de l’infection. Cette prise en charge tardive entraîne un surcroît de décès de plus de 10%. Le dépistage doit être large et répété.

Dans le cadre de  la journée mondiale de lutte contre le sida le Réseau VIH Côte Basque , le Centre d’Information , de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles Pays Basque ( CIDDIST - Centre de dépistage anonyme et gratuit Vih Sida) et le Centre Hospitalier de la Côte Basque organisent un stand d’information.

Sur ce stand, le grand public et les professionnels de santé pourront s’informer et dialoguer avec les représentants des 3 structures notamment  autour des 3 grands axes actuellement recommandés :

  • La prévention par l’utilisation des préservatifs, encore et toujours : celui-ci reste le meilleur moyen de se protéger du VIH/sida, avec récemment un message encourageant du pape dans ce domaine,
  • La banalisation du dépistage : recommandation française officielle d’un dépistage pour tous, de 15 à 70 ans ; ce dépistage doit être répété dans certaines populations jusqu’à une fois par an,
  • Le traitement antirétroviral : il doit être précoce et puissant. Le traitement diminue de 92% le risque de transmettre le virus à ses partenaires.

 

JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA
STAND D’INFORMATION ET DE PREVENTION
CENTRE HOSPITALIER DE LA COTE BASQUE

HALL D’ACCUEIL
1ER Décembre 2010
9h-17h

Informations supplémentaires